Oulan-Bator

0
2429

Appelée Ulaanbaatar en anglais, son diminutif est UB. C’est la jeune capitale de la Mongolie, depuis 1911. Elle a changé plusieurs fois de nom et d’emplacement avant d’être rebaptisée Oulan-Bator (héros rouge) en hommage à la période communiste.

La ville est récente et donc en pleine construction, ce qui lui donne un aspect très chaotique.

Dans l’hypercentre, autour de la place Gengis Khan, on voit des gratte-ciels modernes cotoyer des temples bouddhiques, des yourtes ou des bâtiments datant de l’époque communiste.

La périphérie de la ville est formée de quartiers de yourtes, tels qu’on peut les voir dans les villes de campagne.

Les rues et les trottoirs sont dégradés, parfois même ils ne sont pas goudronnés, ce qui fait que la ville est poussiéreuse, en plus d’être très polluée l’hiver par la fumée qui se dégage des yourtes. Quand nous sommes arrivés fin mars, l’air était à peine respirable.

Attention à la circulation ! Les voitures ont des volants situés à droite ou à gauche en fonction de leur provenance et les conducteurs sont des chauffards. Piétons, même si votre feu est vert, faites très attention avant de traverser ! Les piétons ne sont absolument pas respectés des automobilistes qui n’hésitent pas à griller les feux !

 

 

Shopping

Ce n’est pas une ville que l’on peut qualifier d’agréable. L’air y est pollué, les rues sont sales, les trottoirs sont défoncés, la circulation est difficile et il n’y a pas vraiment de quoi se distraire. Il n’y a pas de vrai shopping center. Dans l’hypercentre on trouve quelques boutiques de grandes marques. Les boutiques locales n’affichent pas de jolies vitrines permettant de flâner et de vous laisser tenter aux hasard des rues. Si vous voulez faire des achats, il faut savoir ce que vous cherchez et où le trouver.

Un peu partout on trouve des petits centres commerciaux vendant des produits locaux ou importés d’Asie.

 

Le magasin d’Etat

Situé sur Peace Avenue, c’est LE centre commercial d’UB. Il ressemble un peu à nos Galeries Lafayette. On y trouve un supermarché au premier étage et un magasin de souvenirs au dernier étage. On peut imprimer des photos au rez-de-chaussée, ce qui est pratique pour imprimer les photos que vous souhaitez donner aux familles nomades que vous avez rencontrées.

Astuce :

Quand vous partez dans la campagne rendre visite aux nomades, prenez des enveloppes avec vous, demandez aux familles d’inscrire leur adresse dessus, imprimez les photos une fois de retour à UB et envoyez-leur les photos depuis la capitale.

Cela ne vous coûtera pas grand chose et ça fera plaisir aux nomades qui adorent les photos et qui n’hésiteront pas à les afficher dans leur yourte !

 

Le marché Naran Tuul ou  » Black Market « 

Situé à l’est de la ville, il est assez difficile à trouver car pas indiqué. Pour le trouver, suivez le flux de personnes qui vont et viennent dans la même direction avec des sacs en plastiques remplis d’articles. Il paraît que parfois l’entrée du marché est payante pour les touristes, nous y sommes entrés et sortis plusieurs fois sans que personne ne nous demande rien. Ce marché est immense et se compose d’un dédale de petites allées d’exposants qui sont malgré tout plutôt bien organisées et regroupées en fonction des articles vendus. On y trouve de tout ! Des produits d’entretient pour la maison, de l’électroménager, des chaussures, des vêtements (surtout des contre-façons de marques telles qu’Adidas ou The North Face), des meubles, le nécessaire pour monter une yourte, de la nourriture (sauf la viande), tout l’équipement pour les chevaux et la sellerie, des pièces automobiles …

On est vite dévisagé lorsque l’on a un type caucasien et que l’on se promène dans ce marché … C’est un peu inconfortable.

Attention :

Faites très attention aux pickpockets dans le marché, ils attaquent aussi bien les touristes que les mongols. Eviter les sacs bandoulière, n’affichez pas vos objets de valeur ni votre argent et évitez de rester trop longtemps sur place. Si possible, portez une veste avec des poches à fermetures éclairs pour y cacher votre argent et vos papiers.

Faites attention aussi si vous prenez des photos, demandez l’autorisation aux personnes photographiées avant. Les exposants n’apprécient pas du tout d’être photographiés à leur insu.

 

 

Se restaurer à Oulan-Bator

Si vous restez plusieurs semaines en Mongolie, vous allez voir que dès que vous le pourrez, vous chercherez un endroit où vous restaurer pour manger autre chose que la cuisine traditionnelle mongole qui n’est pas franchement gustative, en plus d’être grasse et très rébarbative.

 

La pâtisserie Code

Si vous êtes en mal de la France et de ses pâtisseries (on ne vous en voudra pas de vouloir manger autre chose que des nouilles et de la viande, surtout si vous restez longtemps en Mongolie !  😉  ), il existe une pâtisserie salon de thé tenue par un français dans Tourist Street. Les prix sont identiques à ceux observés en France, donc un peu chers pour la Mongolie, mais la taille des pâtisseries est 2 à 3 fois plus importante qu’en France et de bonne qualité ! La décoration de l’établissement est moderne et confortable et les serveuses mongoles vous accueillent en français.

Le seul point négatif est qu’ils n’ont pas le wifi. Dommage, sinon on y serait resté des heures !

 

Le café Narya

Juste en face de la pâtisserie Code, on trouve un bar d’inspiration latino qui propose des brunchs, des plats et des boissons à prix très correctes ! La qualité des plats est correcte sans être exceptionnelle, le cadre est agréable et on peut même se poser dans un fauteuil confortable le temps de profiter du wifi gratuit !

 

Millie’s Café

Il s’agit d’un café restaurant tenu par un cubain très sympathique où se retrouvent les touristes et les expat, principalement anglophones. Ils servent des burgers, des steaks, des sandwichs avec des frites excellentes ou encore des salades à l’assaisonnement léger. L’ambiance y est très sympathique !

Faites attention si vous souhaitez y aller le soir, n’attendez pas plus de 19h car le café ferme assez tôt en soirée.

 

Le KFC

Il s’agit d’un KFC classique, avec des prix divisés par deux par rapport à ceux constatés en Europe. Quel est l’intérêt de parler du KFC me direz-vous ?  Dans un pays où il est difficile de trouver du poulet à manger et où il n’y a pas de McDonald’s, cela nous semblait important de notifier qu’à UB, il y a un KFC. Il se trouve au sud de la place Gengis Khan.

 

 

A voir

Le parlement et la place Gengis Khan

Ils se situent à l’hypercentre d’UB et sont le point de repère lorsque l’on se promène dans la ville. La place est jolie le soir lorsqu’elle est illuminée et que les enfants viennent y faire des tours de voiturettes louées par des prestataires sur place.

 

Le musée National de Mongolie

Ce musée très bien fait et informatif, avec des pancartes en anglais, est incontournable si vous allez à UB ! Vous pourrez y voir toute l’histoire de la Mongolie depuis la préhistoire jusqu’à nos jours.

Si vous ne souhaitez faire qu’un musée historique en Mongolie choisissez celui-ci !

 

Le musée des dinosaures

Ce musée expose des squelettes de dinosaures fossilisés retrouvés dans le désert de Gobi. On peut y voir plusieurs dinosaures comme des oviraptors ou encore un superbe T-Rex.

Le seul bémol est que ce musée est vraiment tout petit, il ne comporte qu’une pièce de taille moyenne, on reste un peu sur sa faim. Heureusement l’entrée est à 1€, donc on ne se ruine pas. Nous n’avons pas bien compris, mais nous pensons que ce musée doit normalement être rattaché au Museum d’Histoire Naturelle qui était fermé lors de notre séjour. On pense qu’ils ont installé ce petit musée pour exposer les fossiles le temps de réouvrir le Museum.

 

Gandan Khiid

Il s’agit d’un des monastères les plus importants du pays, situé à l’ouest du centre d’UB. Il est facilement accessible à pied depuis le centre ville.

Lorsque nous y sommes allés, personne ne nous a demandé de payer l’entrée. Nous nous sommes promenés entre les différents temples du monastère. Nous n’avons pas trouvé ce monastère exceptionnel.

A l’extérieur, des mongols essaient de vous vendre des graines pour nourrir les pigeons ou de vous vendre des dessins représentant la Mongolie.

 

Le Choïjin Lama Khiid

Il s’agit d’un monastère centenaire du centre d’UB, situé au sud de la place Gengis Khan et coincé entre les gratte-ciels en construction. C’est le seul à ne pas avoir été détruit lors des purges communistes de 1937.

Il n’est plus un lieu de culte actuellement, il sert uniquement de musée. De tous les monastères que nous avons visités en Mongolie, c’est celui que nous avons trouvé le plus joli. Il serait vraiment dommage de le rater !

 

Evidemment nous n’avons pas pu visiter la totalité des musées de Mongolie et cette liste est loin d’être exhaustive. Notre but est de vous donner nos impressions et quelques conseils afin de vous aider à organiser au mieux votre séjour en Mongolie ! 🙂

PARTAGER
Article précédentKrkonoše : Le parc national du Mont des Géants
Prochain articleLe Centre
Je m'appelle Axelle et j'ai 31 ans. Un jour j'ai pris conscience que la routine dans laquelle je m'étais installée m'avait fait perdre de vue qui je suis réellement. J'ai décidé de tout plaquer pour revenir à l'essentiel, à ce qui me fait vibrer. Cela passe par les voyages, les rencontres, parler d'autres langues et découvrir d'autres cultures... A travers ce blog, j'aimerais vous faire partager mes découvertes et astuces de voyages !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here