Le Centre

0
1535

C’est la Mongolie telle qu’on l’imagine, verdoyante, avec des steppes à perte de vue, des rivières et des troupeaux d’animaux qui vous barrent les routes.

C’est aussi la Mongolie historique, avec son ancienne capitale, Kharkhorin et la nouvelle, Oulan-Bator.

 

Kharkhorin

Au XIIIème siècle, Kharkhorin (à cette époque Karakorum), était la capitale multiculturelle et haut lieu de commerce d’Asie créée par Gengis Khan (élu Homme du millénaire par le Times). Le petit-fils de Gengis, Koubilaï, a décidé de déplacer la capitale de l’Empire mongole à l’actuelle Pékin. Quand l’Empire mongole s’est effondré au XIVème siècle, les chinois ont détruit Kharkhorin.

Au XVIème siècle, le monastère Erdene Zuu Khiid, premier monastère bouddhique de Mongolie a été construit.  Malheureusement, il a été détruit par les purges soviétiques en 1937.

Ces quelques phrases résument assez bien la triste histoire des mongols. Les vestiges de l’Empire mongole ont été détruits par les chinois et les jolis monastères par les soviétiques en 1937. Clairement, il n’y a quasiment rien de beau et d’historique à voir en Mongolie. Il n’y a pas de constructions anciennes, pas de villes anciennes typiques (d’autant plus que les mongols vivent dans les yourtes …!), pas de palais et les monastères sont tous en reconstruction.

L’intérêt d’un séjour en Mongolie réside davantage dans la découverte de la culture nomade et la nature, que dans les visites historiques.

La visite de Kharkhorin a été jour de fête pour nous ! On a pu prendre une douche dans la ville, on a eu accès au wifi au musée et on a déjeuné au restaurant, autre chose que des nouilles et de la viande séchée !  😉

 

Erdene Zuu Khiid

Les vestiges du monastère sont accessibles au tourisme, seuls 3 temples (sur les 60 à 100 que comptait le monastère) ont échappé à la destruction. Le monastère est clos dans une muraille comprenant 108 stupas.

Malgré la détérioration, la visite est agréable et on peut admirer quelques statues, des fresques et des masques bouddhiques d’origine.

Devant le monastère se trouvent des marchands de souvenirs. On peut y acheter toutes sortes de petits objets en rapport avec le bouddhisme et la Mongolie, mais aussi des bijoux et des cartes postales. Il faut négocier les prix. Les marchands baisseront les prix d’eux-mêmes s’ils voient que vous hésitez sur un article.

 

Le musée de Karakorum

Ce musée est certainement l’un des plus modernes de Mongolie, en plus d’être très agréable. On peut y voir des pièces datant de l’âge de bronze, l’histoire de l’Empire mongole et surtout une magnifique maquette de ce qu’était la ville de Karakorum du temps de Gengis.

Le musée a le wifi gratuit ! C’est une des seules fois où l’on a pu avoir accès à internet en Mongolie !

 

La pierre en forme de pénis

A l’entrée de la ville, se trouve une pierre taillée en forme de pénis, dirigée vers une colline dont la forme évoque l’entre-jambe d’une femme.

Les mongols pensent que s’asseoir sur cette pierre apporte la fécondité.

 

La vallée de l’Orkhon

Il s’agit d’une vallée où coule la rivière Orkhon, où l’on peut admirer la plus grande cascade de Mongolie à Orkhon Khürkhree, marcher dans des gorges et faire des randonnées à cheval.

La vallée est très jolie et vaut le détour. Nous y avons fait un trek de 3 jours à cheval, mais en avril les chevaux étaient encore maigres et fatigués de l’hiver. L’herbe commençait tout juste à repousser.

On voit partout des gerbilles qui courent dans les steppes !

 

Tsetserleg

Grande ville capitale d’aïmag de Mongolie, Tsetserleg est une étape agréable pour faire quelques courses, aller sur le marché, prendre une douche ou se restaurer.

 

Terkhiin Tsagaan Nuur

Il s’agit d’un grand lac blanc scintillant situé dans une région volcanique, proche du village de Tariat, où l’on peut randonner, se baigner et camper en été. Il est plus proche d’Oulan-Bator que le lac Khövsghöl.

A proximité se trouve le Khorgo Uul, un volcan éteint de 200m d’altitude, au sommet duquel on peut monter pour observer le cratère, grâce à des escaliers qui ont été aménagés sur le flanc ouest. La montée est facile et rapide.

Sur la route du volcan en venant de Tariat, on peut observer des « tunnels », qui sont des cavités impressionnantes formées dans le sol. Ca ne vaut pas le coup de s’y rendre spécifiquement mais si vous passez à proximité arrêtez-vous une demi-heure !

 

Le parc national de Gorkhi-Terelj

Il se situe à environ 1h au nord-est d’Oulan-Bator, ce qui le rend très convoité par les habitants de la capitale qui peuvent s’y ressourcer les beaux jours arrivés. Avec ses paysages magnifiques, il est propice aux randonnées ou aux balades à cheval.

 

La statue de Gengis Khan

Elle se trouve sur la route qui mène au parc. Il s’agit d’une statue en acier de 40m de haut de Gengis Khan sur son cheval. Il est possible de monter dans la statue pour observer le paysage. Dans le bâtiment qui sert de socle à la statue, on trouve un musée exposant des pièces datant de l’âge de bronze ainsi que d’autres datant de l’Empire mongole.

Ce musée n’est pas indispensable si vous avez fait le musée de Kharkhorin ou le musée National de Mongolie à Oulan-Bator.

La montée dans la statue n’a rien d’exceptionnel non plus.

 

Le Rocher de la Tortue

Il s’agit d’une formation rocheuse au sud du parc, qui selon l’angle sous lequel on la regarde, ressemble à une tortue.

 

Le centre d’initiation et de méditation d’Aryapala

Il se trouve après le rocher de la tortue en continuant la route. Il s’agit d’un temple récent de méditation accroché au flan d’une montagne. Il faut marcher un quart d’heure depuis l’entrée et monter des escaliers avant d’arriver au temple. Les photos sont autorisées à l’intérieur.

 

PARTAGER
Article précédentOulan-Bator
Prochain articleLe Nord
Je m'appelle Axelle et j'ai 31 ans. Un jour j'ai pris conscience que la routine dans laquelle je m'étais installée m'avait fait perdre de vue qui je suis réellement. J'ai décidé de tout plaquer pour revenir à l'essentiel, à ce qui me fait vibrer. Cela passe par les voyages, les rencontres, parler d'autres langues et découvrir d'autres cultures... A travers ce blog, j'aimerais vous faire partager mes découvertes et astuces de voyages !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here