Kamakura

0
1941

 

On a adoré Kamakura !!!

Ville incontournable du Japon, accessible en 1h de train depuis Tokyo, avec le PASMO.
Si vous voulez voir des temples, c’est à Kamakura qu’il faut aller. L’ancienne capitale nippone (1192-1333) compte en effet de nombreux temples, tombeaux et autres monuments religieux.
Le monument le plus visité est une statue en bronze du Grand Bouddha (Daibutsu).

A partir de la station de train de Kita-Kamakura (une station avant Kamakura en venant de Tokyo), il existe un petit circuit sympa à faire, en commençant par le temple Engaku-ji ( temple incontournable de Kamakura), ensuite il suffit de suivre le chemin balisé sur environ 3,5 km qui indique la direction du Daibutsu. En chemin, on s’arrête au temple Tokei-ji. Plus loin, on traverse le joli parc de Genjiyama puis dans une descente on arrive sur le tombeau Zeniarai Benzaiten, enclavé dans la roche, accessible par un tunnel. Ce temple est prisé des japonais qui s’y rendent en masse pour brûler de l’encens, y réaliser des prières et « laver » des pièces et des billets dans l’eau de source du temple afin d’apporter la fortune.
A la fin du chemin vous pourrez atteindre le Graal: le Daibutsu. Reste à se frayer un chemin pour réussir à l’approcher ! Si vous êtes du genre curieux et patient, vous pouvez même faire la queue pour monter dedans !
Ce petit circuit, indiqué pour une durée de 1h30, nous a pris une demi journée, le temps d’admirer les recoins de chaque temple et de chaque tombeau.

Dans le centre, vous ne pourrez pas manquer le sanctuaire shintoïste Tsurugaoka Hachiman-gu, le plus important de Kamakura, avec ses jardins, son bassin et ses ponts. Ce temple est très touristique, difficile donc d’y faire de faire de jolies photos sans avoir 15 têtes dessus…
Pas très loin de ce temple, sur la route principale, on a déjeuné au Satonoudon Kamakura. Un excellent petit restaurant où le personnel parle anglais et où on a pu déguster un très bon plat de porc caramélisé sur un lit de chou et de riz. Une merveille et tout juste ce qu’il faut pour reprendre des forces avant d’aller visiter le temple Kencho-ji et de monter les nombreuses marches qui mènent en haut de la colline. Par temps dégagé, on peut voir le Fuji. On n’a pas eu cette chance…
Cette petite promenade nous a également pris une demi journée. Un peu moins si on décompte le temps passé à photographier les écureuils qui dévoraient les fleurs de cerisiers! 😉

Le centre ville de Kamakura et les environs de la gare sont très mignons, avec une grande rue piétonne où l’on trouve toutes sortes de boutiques de souvenirs, d’objets traditionnels japonais, de restaurants, de pâtisseries…!
La ville étant essentiellement touristique, les prix pratiqués dans les restaurants sont un peu plus élevés qu’ailleurs.
On s’est d’ailleurs franchement fait arnaquer en allant dans un restaurant « Pasta and Pizza » (pour changer un peu des udons, sushis, gyozas et autres plats de riz…) tenu par un papy japonais fan de l’Italie, qui nous a servi un menu avec une olive, une rondelle de salami, un morceau de fromage de 10g, une mini pizzette et une petite part de gâteau. On a cru que c’était juste l’apéro !! Il était sympa papy, mais c’était cher et clairement abusé sur la quantité.
Bref, au Japon, il faut manger japonais. Au moins on n’est pas déçu !

L’autre aspect agréable de Kamakura est qu’il s’agit d’une station balnéaire où l’on peut profiter des plages. Eh oui ! Il y a des plages au Japon !

Astuce :
Kamakura étant très touristique, les hôtels y sont hors de prix, surtout pendant la période des sakuras. Il ne faut pas hésiter à prendre un hôtel dans une ville voisine qui est desservie par le train. Nous avons séjourné dans un hôtel proche de la gare de Fujisawa, bien moins cher qu’un hôtel à Kamakura, avec seulement 20 min de train et 200¥ par personne par trajet.

A faire :
Il existe un vieux train électrique, Enoshima Electric Railway Line, qui relie Kamakura à Fujisawa en 30 min pour 300¥, en passant par plusieurs villages et le bord de mer. Ce train sert surtout aux locaux, on n’y a pas vu de touristes. Il roule à 2 à l’heure entre les maisons et peine pour monter les côtes, idéal pour découvrir les profondeurs du Japon. J’ai adoré !

 

Tous les guides touristiques disent qu’une journée à Kamakura suffit. Soit, si on a peu de temps au Japon, c’est une escapade d’une journée très agréable. Honnêtement, je pense qu’il faut 2 jours pleins pour faire le tour de tous les temples et 3 jours si on veut aussi profiter de la plage.

PARTAGER
Article précédentShinjuku
Prochain articleYokohama
Je m'appelle Axelle et j'ai 31 ans. Un jour j'ai pris conscience que la routine dans laquelle je m'étais installée m'avait fait perdre de vue qui je suis réellement. J'ai décidé de tout plaquer pour revenir à l'essentiel, à ce qui me fait vibrer. Cela passe par les voyages, les rencontres, parler d'autres langues et découvrir d'autres cultures... A travers ce blog, j'aimerais vous faire partager mes découvertes et astuces de voyages !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here